On entre là dans une nouvelle ère. Les unités récupérées sur l'ancienne flotte impériale sont pour la plupart à bout de souffle et nécessitent des refontes importantes. Parallèlement, le premier plan quinquennal de 1926 décide de relancer la construction de sous-marins. Mais il est très délicat de repartir d'une feuille vierge. Des discrets échanges ont lieu avec d'anciens experts allemands réfugiés aux Pays-Bas pour la construction des premières unités, au moins celles de la série 1 . Le plan prend réellement de l'ampleur en 1933, année du deuxième plan qui prévoit lui la construction de 355 sous-marins sur cinq ans. Entre le 1er janvier 1918 et le 31 décembre 1945, la marine soviétique reçoit 278 sous-marins neufs.

Cette période, qu s'achève tout au moins pour les programmes de construction, à la fin de la deuxième guerre mondiale, voit la marine soviétique participer en fait à trois conflits successifs:

- la guerre dite d" hiver" contre la Finlande seule, du 30 novembre 1939 au 12 mars 1940

- la deuxième guerre mondiale sur les façades nord, centre et sud de l'URSS, après le déclenchement du conflit par l'Allemagne nazie le 22 juin 1941, connue en Russie sous le nom de Grande guerre patriotique

- la deuxième guerre mondiale sur la façade orientale de l'URSS, en fait contre le Japon entre le  et le 2 septembre 1945

I. Les constructions

Petits sous-marins (sous-marins côtiers)

  Type M Maliutka

Série VI

Série VI bis

Série XII

Série XII navigation sous banquise

Projet 604, modification des Série 12 en mouilleur de mines

Série XV ou projet 96

Le diagramme qui suit donne une idée de la durée du service opérationnel des différents projets. La mise en réserve du dernier sous-marin de la Série 15 est sujette à caution, ce qui explique le point d'interrogation. Les dates de mise à la casse peuvent être beaucoup plus tardives, certains sous-marins ayant en effet été transformés en station d'entraînement à la lutte contre les sinistres ou en station de rechargement de batteries.

Sous-marins moyens

Grands sous-marins

Mouilleurs de mines

Sous-marins de construction étrangère

Divers

II. Bilan

Encore en travaux !!!

Diagramme n° 5

Diagramme n° 6

Le tableau des 278 unités mises en service par année est consultable en cliquant ici.

Pertes de la guerre

Guerre d'hiver

Perte du S-2 Série 9 type S 1940 3 janvier disparaît avec 50 personnes à bord à proximité du port de Kvarken (îles Åland) probablement suite à l'explosion d'une mine mouillée par les Finlandais en décembre 1939. Seule perte navale soviétique du conflit.

- limitations d'emploi liés à la géographie (pas de convoi ennemi transatlantique ou transpacifique), avec des mers fermées

- subordination très forte aux opérations terrestres

En tout, 91 sous-marins perdus au cours de missions de combat, et 7 détruits sur des chantiers de réparation devant l'avance des troupes ennemies.

 

Faits saillants

Transits entre flotte du Nord et flotte du Pacifique

1940 5 août - 9 septembre le Shch-315 (Série 10) est le premier sous-marin à effectuer le transit flotte du Nord - flotte du Pacifique par la route maritime du Nord (en tout 680 N sous la glace)

 1938  Le D-2, de la Série I type D, réalise la première plongée sous la banquise. Elle dure 30 minutes

1940 26 décembre navigation de groupe sous les glaces pour les M-2, M-19, M-20 et M-24 (série 6)

 

Les innovations

-soudure de la coque épaisse: la série Type M Maliutka dont la production débute en octobre 1932 inaugure la soudure pour la réalisation de la coque épaisse

conservateur d'immersion

1941 janvier les M-71 et M-79 série 6 Bis sont dotés d'un stabilisateur en immersion Minoga

1945 13 janvier essai du système Medusa par le M-8 (Série 6)

 1943 décembre utilisation expérimentale de l'eau de mer prélevée dans les ballasts comme absorbant du gaz carbonique de l'air par le M-15 (Série VI). Mais le bruit des pompes de circulation nécessaires interrompt les essais

 

Les limitations techniques

- faible qualité du matériel, toujours bruyant

- faible niveau technique de départ

- armes

- moteurs, embrayeurs (série 6 et 6Bis), batteries

- équipements comme périscope, sonar...

 

Historique succinct

1917 25 octobre prise du pouvoir par les bolchéviques

1918 28 janvier création de la Flotte Rouge des ouvriers et Paysans (Рабоче-Крестьянский Красный флот, Raboche-Krest'yansky Krasny Flot ou RKKF)

  27 28 novembre le Tur (type Bars) mène la première opération des forces sous-marines soviétiques en effectuant une reconnaissance dans les approches de Revel

1919 31 août pendant la guerre civile, le Pantera (type Bars) attaque deux contre torpilleurs britanniques au large de l'île de Seskar, dans le golfe de Finlande et coule le HMS Vittoria (Classe Amirauté V) à la torpille

1920 5 octobre le " Tovarish Trotsky" AG-23 du projet 602 est le premier sous-marin soviétique opérationnel en mer Noire. Il attaque un destroyer français sur les côtes du Caucase le 27 février 1921

 14 novembre évacuation de Sebastopol par les forces " Blanches" . L'escadre " blanche" est internée à Bizerte jusqu'en 1924

1921 21 avril création des forces navales (futures flottes). Décision de recréer une flotte de combat

1922 30 décembre création de l'Union des Républiques Socialistes soviétiques (URSS)

1926 novembre premier plan de développement de la flotte, au sein du premier plan quinquennal

1929 révision du plan de 1926

1933 deuxième plan quinquennal qui prévoit entre autres la construction de 355 submersibles, dont 155 "seulement" ont été réalisés

1935 11 janvier création des flottes ?

1935 25 juillet le B-3 (type Bars) est éperonné par le croiseur Marat et coule lors d'une exercice de torpillage de nuit, entraînant la mort de tout son équipage et d'élèves de l'école navale supérieure (55 personnes)

1938 troisième plan quinquennal prévoyant notamment la construction de  341 sous-marins

 le D-2, série 1 type D, est le premier au monde à effectuer une plongée de 30 minutes sous la banquise arctique

février le D-3, série 1 type D, est le 1er sous-marin soviétique à franchir le méridien de Greenwich

1939 3 septembre début de la 2ème guerre mondiale

1939 30 novembre début de la guerre d'Hiver entre l'URSS et la Finlande

1940 les 25 et 26 janvier, le L-13 (type L série 13)  parcourt 468 nautiques sous la banquise en 19 h 43 minutes, record qui ne sera battu que par les sous-marins nucléaires

 12 mars fin de la guerre d'Hiver entre la Finlande et l'URSS

  5 août - 9 septembre le Shch-423 (ex Shch-315, série 10) effectue le premier transit flotte du Nord flotte du Pacifique par la route maritime du Nord (en tout 680 N sous la glace)

  13 novembre perte du D-1, type D série I, en zone arctique, suite à une avarie probable

1941 21 juin attaque de l'URSS par l'Allemagne. Entrée en guerre de l'URSS

   27 juillet le Shch-307 (série 5Bis2) coule le sous-marin allemand U-144

1942 1er janvier 27 sous-marins ont déjà été coulés en Baltique à cette date

1942 11 octobre le sous-marin L-16 est coulé par les sous-marin japonais I-25, alors qu'il rallie Dutch Harbor avec le groupe ci-dessous, avant de franchir le canal de Panama

  novembre un groupe composé des sous-marins S-51, S-54, S-55, S-56 et L-15 franchit le canal de Panama pour rejoindre la flotte du Nord, depuis le Pacifique

1943 mars le L-3 (Série 2), est le premier sous-marin de Baltique à recevoir un sonar Drakon 129 (Asdic britannique)

1943 28 août en mission au nord de Novaya Zemlya, le S-101 (Série 9Bis) coule le sous-marin allemand U-639 à la torpille en plongée. 1ère soviétique

1945 8 / 9 mai armistice sur le front de l'ouest

 22 - 23 août le L-19 saute sur une mine japonaise. C'est la seule perte " officielle" du conflit soviéto-japonais de 1945

 2 septembre capitulation du Japon

Dernière mise à jour: 18 décembre 2013

©  Soumarsov 2008 / 2016

Cherchez avec freefind
[Home][Sous-marins][1917 à 1945]