Cherchez avec freefind

 

                        Inactif         Inactif         Inactif      

 

Nom russe KIT [Baleine]

Code OTAN NOVEMBER

Classification soviétique sous-marin nucléaire (ПЛА) [PLA]

Classification OTAN SSN

Version originale

Copyright inconnu

Pour la vue aprè s modernisation, voir le projet 627A

 

Il s'agit du premier sous-marin à propulsion nucléaire soviétique. 135 entreprises, 80 usines et 35 instituts de recherche ont collaboré à sa construction.

Le projet original, conçu sans l'avis des experts de la marine, prévoyait l'emport d'une unique torpille nucléaire T-15 avec une tête nucléaire YaB4. La mission prévue pour le sous-marin était l'attaque des bases et ports de l'ennemi probable. D'une longueur de 25 m, et d'un diamètre de 1550 mm, la torpille devait être lancée d'une distance de 40 km. Pour sa défense, le sous-marin ne disposait que de deux torpilles de 533 mm en tubes, sans aucune recharge. La vitesse prévue devait dépasser 25 noeuds, et l'autonomie atteindre 50 à 60 jours. Performances qui faisaient  rêver à l'époque, si on les compare à celles du sous-marin diesel électrique du projet 611, qui servit de base à l'étude du projet 627.

Mais dès le 1er juillet 1954, les premiers spécialistes de la marine conviés (enfin!) à examiner le projet se prononcèrent unanimement contre son irréalisme. Ils basaient leur raisonnement sur l'impossibilité d'arriver sans être démasqué à moins de 40 km d'un port de l'adversaire. Et imaginer que l’on puisse affiner le pointage avec l’aide du radar relevait de l’inconscience.

Cette prise de position eût pour effet une interrogation sur la mission à confier à ce sous-marin, pour en définir son armement, qui revint à une conception beaucoup plus classique, comme on peut le constater sur le sous-marin K-3.

Le 22 octobre 1955, une série de 12 unités est commandée par le Comité central.

Dernière mise  à jour: 5 décembre 2012

©   Soumarsov 2008 / 2016

[Home][Sous-marins][1945 - 1992][SSN][Projet 627]