Cherchez avec freefind

 

Nom

En russe

Détails

Projets concernés

UAGL

 

Sonar très basse fréquence?

 

UDM-500

 

Mine de fond universelle. Masse 575 kg. En service en 1965. Concepteur NII Gidropribor. Production à l'usine ZiK à Petropavlovsk

 

UDM-500M

 

Mine de fond. Version modernisée de la mine UDM-500. Concepteur Gidropribor.

 

UETT

 

Torpille électrique universelle filoguidée de 533 mm, variante filoguidée de la torpille USET-80KM. Conception TsNII Gidropribor, sur la base de la torpille expérimentale UETT produite à partir de 1987. En service en 1998. Entre 1990 et 2002, Gidropribor a signé un contrat avec la République populaire de Chine, contrat qui s'est achevé avec le développement de la torpille, la fourniture de documentation et de plusieurs composants. Aussi connue sous le nom de Izdelie 2562, elle a servi de prototype pour la réalisation de la torpille TE-2 Igrushka.

 

UF

 

Loch mécanique

Série 6 Série 6Bis

UFP-4

УФП-4

Chambres froides au fréon (vivres)

671RTMK

UGOR

Угорь

Conservateur de cap

Série 10 Série 12

UGOR

Угорь

Voir MGV-6

 

UGST

УГСТ

Torpille universelle autoguidée de grande profondeur (УНИВЕРСАЛЬНАЯ ГЛУБОКОВОДНАЯ САМОНАВОДЯЩАЯСЯ ТОРПЕДА).

 

UGST

 

Torpille universelle filoguidée de grande profondeur de 533 mm et de 7,2 m de long. Filoguidage réservé aux sous-marins. Masse 2200 kg . Charge militaire 200 (300?) kg. Moteur thermique mono-ergol à piston rotatif APD axial d'une puissance de 350 kW entraînant un "pump-jet" sans réducteur. Portée de 27500 yds contre les sous-marins, ou de 55000 yds contre bâtiments de surface avec détection de sillage passif. Détection du sillage jusque 350 s après le passage du navire. Vitesse de 30 à 50 nds. Immersion du but jusqu'à 500 m. Lancement en immersion jusque 400 m. Fusées à double canal (magnétique et acoustique) et à inertie. Portée de l'autodirecteur 2800 yds sur sous-marin, 1300 yds sur bâtiment de surface. Portée de la fusée 2 m sur un sous-marin, 6 à 8 m sur un bâtiment de surface. Longueur du câble de téléguidage: 25 km sur la torpille, 5 km à bord du sous-marin.  La torpille dispose de trois régimes: un pour le filoguidage, un pour la détection de sillage. En service en 2002. Études à partir de 1986. Essais du propulseur à partir de 1995. En service en 2002. Proposée à l'export à partir de 2003. Le système de filoguidage ne permet pas le tir par petits fonds ni en salve.

On note deux auto-directeurs possibles :

un acoustique actif / passif du GNPP Region à antenne plate et canaux préformés. Plusieurs canaux peuvent être utilisés en mode actif.

un acoustique actif / passif de Gidropribor. Peu de détails sinon qu'il serait moins performant.

Concepteur NII Morskaya  Teplotekhnika et GNPP Region. Construites à l'usine Dagdizel (Kaspiysk, Daghestan). Grand potentiel de modernisation, compte tenu de sa construction modulaire. Une version à ergols solides a été étudiée à la fin des années 80  avec le propulseur TPS-53, mais ce mode de propulsion n'aurait pas été retenu. La vitesse atteinte était de 65 nds. La version export (dite UGST NATO) fait 6050 mm de long, et pèse 1880 kg. Sa vitesse est réduite à 35 noeuds pour une portée de 45000 yards

677 885 971

UGST TAPIR

УГСТ Тапир

Torpille thermique universelle autoguidée expérimentale et de grande profondeur de 533 mm. Les études préalables à sa création sont le fait du NPO Uran (filiale du TsNII Gidropribor), après l'apparition de la torpille Mk-48 aux USA. Débuts des essais en mer en 1983 avec essais de différents composants. Un essai de tir à la moitié de la portée prévue est réalisé fin 1985. Mais à cette période, les constructeurs ne parviennent pas à obtenir le rendement attendu de l’installation propulsive, pour parvenir à contrer la torpille Mk-48. Les essais sont donc arrêtés en 1986, au profit d'une torpille électrique. L'autodirecteur  prévu devait être l'autodirecteur acoustique actif / passif le plus perfectionné du moment. La propulsion reposait sur une turbine à vapeur à haute pression avec un générateur de vapeur à  6 chambres de mélange de l'eau de mer avec un ergol solide. Les performances attendues étaient une portée supérieure à 22000 yds, une vitesse supérieure à 70 nds et une immersion supérieure à 1000 m. Le prix annoncé était de 70000 roubles, aux conditions de la fin des années 80.

 

UGST-M

 

Version de la torpille export UGST de 533 mm équipée d'une turbine 19DT de 600 kW. Production d'énergie en cycle ouvert avec Gidrazit et T1. En essais depuis 2011

885

UMGT-1

 

Torpille électrique universelle de 400 mm. En service en 1980. Portée 8800 yds à 41 nds. Peut plonger jusqu'à 400 m. Rayon de détection de l'autodirecteur: jusque 1600 yds. Montée sur le missile porte-torpille 86R du système d'armes ASM RPK-6 Vodopad et du missile 88R du système d'armes ASM RPK-7 Veter. Concepteur NPO Uran. Découle de la torpille AT-2, puis des torpilles 291, 291 NK, 297, 2515 et 293. Batterie à usage unique avec électrolyte faisant appel à l'eau de mer. Autodirecteur acoustique Vodopad

 

UMGT-1M

 

Torpille électrique universelle de 400 mm. Version modernisée de la torpille UGMT-1. Concepteur  NPO Uran

 

UMGT-1ME

 

Torpille électrique universelle de 400 mm. Version export de la torpille UGMT-1M. Autodirecteur acoustique actif et passif. Concepteur NII Gidropribor

 

UNK-90-949A

SIMFONIYA-U

 

Centrale inertielle de navigation

945 945A 949A 971  (V12 à V4) 971I?

UPV-1-3

 

Sonar passif remorqué

971 (V1)

UR-100M

 

Missile balistique du système d'armes D-8. Version navalisée du SS-11Mod1 SEGO. Prévu pour les projets 602, 602A et 702 non réalisés. Concepteur OKB-52. Portée attendue 9000 km, système de navigation par radio-contrôle

602 602A 702

URAGAN

Ураган

Système de gestion de  l'énergie

949A

URAGAN-BSM3

Ураган-БСМ3

Système de gestion de  l'énergie

971

URT-860M

УрТ-860М

Circuit de démagnétisation

671RTMK

USET

 

Torpille Universelle Électrique Autonome

 

USET-80 GETIT

 

Aussi connue sous le nom d'Izdelie 2503. Version de la torpille USET-80 pour navires de surface. Conçue par Gidropribor.

 

USET-80 TAMGA

УСЭТ-80

Torpille électrique universelle filoguidée de 533 mm et de 7,9 m de long. Aussi connue sous les noms de Ust-A ou Izdelie 2503.  En service en 1980. Masse 2000 kg avec une charge militaire de 300 kg. 22000 yds à 48 nds.  Le guidage par fil est interrompu dès lors que l'autodirecteur a acquis la cible. Stabilisation gyroscopique avec calculateur numérique. Utilisable jusqu'à une profondeur de 1000 m. Exemples de portée en détection de sillage sur un sous-marin moyen à 6 nds: 900 m pour une immersion de 15 m, 215 pour 27 m, 40 pour 38 m. Conçue par le TsNII Gidropribor, projet vainqueur d'in concours lancé en 1964 et renouvelé en 1975. Mais après sa mise en service, pose de nombreux problèmes en flotte du Nord dues à l'autodirecteur qui avait donné d'excellents résultats par grands fonds en mer Noire, mais qui se révélait inadapté pour les petits fonds rencontrés par la flotte du Nord. D'où l'installation de l'autodirecteur Keramika sur la torpille qui devient alors l'USET-80K. Production en série à l'usine Dagdizel à Kaspiysk. Des difficultés liées à l'alimentation électrique des torpilles semble avoir limité l'usage du filoguidage, problèmes qui n'auraient résolus qu'avec l'alimentation VKhIT (USET-80K). De même, l'idée d'un téléguidage mécanique par câble a été abandonné dans les années 70. La torpille est équipée d'un autodirecteur  Vodopad acoustique  à modulation de phase actif / passif et avec un canal de détection de sillage à axe vertical, canal prioritaire pour l'attaque de navires de surface. Fusée acoustique sans contact. Pas de régime silencieux spécifique . Deux hélices contrarotatives à 6 pales.

Propulseur DP-31U avec batterie à électrolyte à l'eau de mer. Batterie Magnésium argent (Izdelie 554-1) ou à cathode  zinc-argent (Izdelie 561-1). Le type d'électrolyte rend son emploi impossible en Baltique, du fait de la plus faible salinité. Version d'exercice avec batterie rechargeable STs-110K ou STs-80K. Prix (en 1980) 360 00 roubles. 15 commandées en 2008 au prix unitaire de 28,1 million de roubles. (prix dans le milieu des années 80 360 000 roubles!)

671RTM 677 945 945A 949 949A 971

USET-80-05 VETLA

 

Torpille  électrique universelle de 533 mm, modernisation de la torpille USET-80, en service en 1983. Aussi connue sous le nom d'Izdelie 2503. Entre autres modifications, batterie à électrolyte à l'eau de mer avec une cathode cuivre-magnésium (Izdelie 561-I ou 561-MA)

 

USET-80-500

 

Torpille  électrique universelle de 533 mm, modernisation de la torpille USET-80K, en service en 1994. Nouvelle charge militaire explosive. Conçue par Gidropribor.

 

USET-80K KERAMIKA

 

Torpille  électrique universelle de 533 mm, modernisation de la torpille USET-80-05, en service en 1988, avec autodirecteur Keramika. Réputée plus adaptée aux petits fonds que la torpille USET-80 Tamga originelle. Utiliserait aussi l'alimentation VKhIT, qui rendrait le filoguidage possible. Conçue par Gidropribor. Équipée d'un système de réduction de bruit copié de la torpille US Mk-46. Moins sensible aux leurres que la torpille copiée. Fusée sans contact. Calculateur numérique. Rayon d'action de l'autodirecteur 1500 m. Transmissions des données de tir électriques par le dispositif ARBD-100 à partir de juin 1981, en lieu et place du système USPPT essayé à l'origine

677 877M

USET-80KM

 

Torpille  électrique universelle de 533 mm, modification de la torpille USET-80K, en service en 1993, avec transmission mécanique des ordres de tir. Conçue par les sociétés Gidropribor et Dagdizel.

 

USPPT

 

Système de transmissions électriques de données de tir pour torpilles, abandonné après juin 1981 au profit de l'ARVD-100

 

USPEKH

Успех

Voir MRSTs-1

 

USPEKH-U

 

Version améliorée du précédent

 

UST

УСТ

Projet de torpille universelle de 533 mm.  Aussi dénommée Izdelie 271. En 1964, un concours est organisé pour le choix d'une torpille universelle autoguidée.  Plusieurs variantes sont examinées, tant thermiques (Ust-E) qu'électriques (Ust-A).  Jusqu'à 600 m d'immersion, les torpilles à propulsion thermiques se révèlent supérieures. Mais deux éléments vont faire pencher la balance en faveur des torpilles électriques: la probabilité de très grande immersion des futurs sous-marins US (jusque 1000 m), et la connaissance d'une batterie faisant appel à l'eau de mer comme électrolyte sur la torpille US Mk-44. En 1975 Gidropribor remporte le concours avec la torpille qui va devenir l'USET-80. Autodirecteur acoustique actif - passif. ( Универсальная самонаводящаяся  торпеда)

 

USTA-670

 

Direction de lancement de torpilles

670M

UZEL

Узел

Système de combat tactique (voir MVU-110)

 

UZEL (M)

Узел (М)

Système de combat tactique (voir MVU-110M)

 

Dernière mise à jour: 1er octobre 2014

© Soumarsov 2008 / 2016

[Home][Armes][Armes U]