Actif    Inactif     Inactif    

 

Nom russe BOREY 

Code OTAN BOREY?

Classification russe Croiseur sous-marin lance-missiles balistiques stratégiques (РПКСН) [RPKSN]

Classification OTAN SSBN

Copyright inconnu

Trouvé sur un site de discussion, avec une légende en chinois

 

Le projet 955 BOREY est le dernier projet de SNLE en construction en Russie.

I. Les prémices:

Ce projet a connu plusieurs vicissitudes.

Tout d'abord, l'effondrement de l'URSS qui porte un coup d'arrêt à tous les programmes de construction militaire. La désorganisation industrielle qui va en résulter n'a pas encore fini de peser sur ces programmes, la Russie devant souvent repartir de zéro, des bureaux d'étude ou de construction ayant changé de nationalité.

Ensuite, les essais du missile à ergols solides prévu pour remplacer le SS-N-20, le RSM-52V alias SS-NX-28, ont montré que ce missile n'était pas au point, et que son élaboration devait comporter de nombreuses erreurs.

 

De ce fait, on pourrait distinguer quatre étapes:

- le premier projet, datant de 1978, qui devait emporter 20 missiles RSM-52V / SS-NX-28. Tout semble indiquer que ce sous-marin aurait constitué une prolongation directe des projets 667, avec une forme de coque sensiblement identique, et une propulsion avec deux lignes d'arbre. Ce premier projet, arrêté dès le début de 1999, pourrait avoir porté le numéro 935, numéro que l'on trouve encore sur des sites comme www.fas.org ou www.globalsecurity.org.

 

- un second projet, dont le code n'est pas connu, qui aurait été une adaptation du précédent avec le nouveau missile RSM-56 adapté du TOPOL-M terrestre, et qui aurait conservé les deux lignes d'arbre. On note sur les croquis ci-dessous que le projet ne portait que 12 tubes lance-missiles. La forme avant du kiosque ressemble assez à celle des photos du kiosque du Yuriy Dolgoruki disponibles aujourd'hui.

Copyright inconnu

Copyright inconnu

- le projet 955 prévu pour l'emport de 12 RSM-56 SS-N-30, et qui, innovation importante dans le domaine des sous-marins stratégiques russes, ne comporte qu'une ligne d'arbre. Le croquis ci-dessous en montre une esquisse avec une double hélice co-axiale.

Copyright inconnu

- le projet 955A, évolution du précédent pour l'emport de 16 missiles R-39M / RSM-56. Le croquis ci-dessous n'est pas fidèle au niveau du kiosque connu, mais il présente 16 tubes et une hélice pompe (ou carénée).

Copyright inconnu

 

II La réalisation

Elle va de fait comporter deux étapes. La première va voir la construction de trois unités qualifiées de projets 955,  sous-projet 09551.  Puis une seconde, baptisée 955A ou 09552, qui doit voir la construction de cinq unités. L'ensemble devant avoir été effectué d'ici 2020.

    21. le sous-projet 09551

Il inclut des trois premières, les Yuriy DOLGORUKI, Aleksandr NEVSKIY et Vladimir Monomakh. Même si pour le premier cité, on a vu apparaître à de multiples reprises une n° de sous-projet 09550, et de même l'indication que l'Aleksandr NEVSKIY serait la 1ère unité de la série.

La particularité de  ce sous-projet réside dans l'utilisation d'éléments prélevés sur des projets 971 Shchuka-B / Akula et de projets 949A Antey / Oscar II non achevés ou désarmés. D'aucuns ont d'ailleurs indiqué que les turbines de projets 949A désarmés équipaient ou allaient équiper les sous-marins du projet 955. Je ne dispose pas d'élément pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.

L'architecture est clairement double coque, et la propulsion mono-arbre avec une hélice pompe. La dotation est de 16 missiles 3M30 Bulava RSM-56.

     Le Yuriy DOLGORUKI a utilisé des éléments d'un projet 971 AKULA non achevé, le K-337 KUGUAR, et du K-135 Volgograd projet 949A ANTEY / Oscar II non achevé. Pour l'Aleksandr Nevskiy, il s'agit du K-333 RYS du projet 971 AKULA et du K-160 Barnaul projet 949A ANTEY. Dans le cas du troisième et dernier du sous-projet, le Vladimir Monomakh, on retrouve des éléments récupérés sur le K-480 BARS alias AK-Bars, projet 971 désarmé en 1998 et rayé de la liste navale en 2002. Ceci explique peut-être la subtile différence existant sur la barre de plongée arrière, droite sur le Dolgoruki, légèrement incurvée au moins sur le Monomakh. Cette récupération se retrouve également sur les systèmes de propulsion silencieuse, éclipsables à la fois sur les projets 971 et les projets 955.

  Ces trois sous-marin sont maintenant achevés. La première unité restera base en flotte du Nord tandis que les n° 2 et 3 doivent rallier la flotte du Pacifique, pour relever les vénérables projets 667BDR de cette flotte.

 

     22. le sous-projet 09552, alias projet 955A, alias Borey-A

Cette dénomination a elle aussi beaucoup variée dans le temps puisque l'on a un temps trouvé 955U, 955M et maintenant 955A. Cette série se distingue très nettement de la précédente, avec une seule coque (une coque et demi?), le sonar Irtish-Amfora, des tubes lance torpilles au niveau du kiosque, celui ci portant les barres de plongée. Après quelques atermoiements, il est confirmé depuis le 19 février 2013 que ces sous-marins n'emporteront que 16 tubes lance-missiles pour le 3M30 Bulava. Cinq unités sont prévues d'ici 2020.

 

III Les aléas du système d'armes balistique

Le bilan des essais du Bulava sont là

Complément du 26 octobre 2007

Dans le cadre de l'accord SALT de réduction des armements stratégiques, les autorités russes ont déclaré le projet 955 BOREY comme emportant 16 tubes lance-missiles. Ils l'ont par ailleurs déclaré sous le nom de Kasatka (Rorqual).

 

Précisions du 12 janvier 2009

La taille du missile originel, le R-39UTTKh BARK (RSM-52V), ne permettait de n'en emporter que 12. Le passage au R-30 RSM-56 BULAVA permettrait l'emport de 16 missiles, pour une masse unitaire au lancement de 36 t. Si ce missile ne devait pas donner satisfaction, il est aussi envisagé de moderniser les missiles R-29PMUZ SINEVA-2, d'une masse au lancement de 41 t. Cette modernisation qui inclurait pour le nouveau missile des composantes du système de guidage du Bulava pourrait commencer en 2011.

Si l'architecture de la coque devait être plus innovante à l'origine, le projet 955 est revenu à une conception plus classique dans la construction des SNLE russes, dans la lignée des projets de la famille 667, avec une coque double, mais par contre avec une seule ligne d'arbre.

Une standardisation maximale avec les projets de 4 ème génération, comme le projet 885 Yasen, a été retenue, notamment dans l'utilisation du sonar Irtish, essayé sur le projet 978 AKSON-2. Néanmoins, pour des raisons de coût et de disponibilité, de nombreux équipements [comme le sonar?] destinés aux unités non achevées des projets 971 et 949A ont été utilisées pour la construction du Yuriy Dolgoruki. Les tubes lance-torpilles, au nombre de 6,  se situeraient au milieu de la coque. Et si les barres de plongée avant ont  été disposées sur le kiosque, elles pourraient facilement être repositionnées sur l'avant de la coque, en arrière du sonar.

Sept projets 955A devraient être construits d'ici 2017 [ce qui ferait 8 SNLE "modernes" avec le Dolgoruki].

Source : www.paralay.com

 

Informations du 16 janvier 2009

L'agence de presse Interfax annonce que le Dolgoruki devrait effectuer son premier tir de missile Bulava en 2009, ce qui sous-entend que les essais officiels du sous-marin auraient lieu plus tôt qu'annoncé auparavant.

 

Informations du 26 janvier 2009

Selon des informations trouvées sur un forum, et donc sujettes à caution, seul le troisième sous-marin de la série, le Vladimir MONOMAKH, serait un "véritable" projet 955. Le premier, le Yuriy DOLGORUKI aurait récupéré des éléments d'un projet 971 AKULA non achevé, le K-337 KUGUAR et d'un projet 949A ANTEY non achevé, le K-135 Volgograd. Le second, l'Aleksandr NEVSKIY, aurait récupéré des éléments du K-333 RYS du projet 971 AKULA et du K-160 Barnaul projet 949A ANTEY eux aussi non achevés. Si tel était le cas, on peut penser que les éléments récupérés comportent les tubes lance-torpilles, les DLT et autres suites électroniques (sonar, flûte remorquée....), les turbines et les turbo-alternateurs des dernières unités sur cale à Severodvinsk.

Et selon le système de numérotation des projets russes, on aurait ainsi un sous-projet 09550 pour les deux premières unités, et un sous-projet 09551 pour les unités suivantes.

 

Informations du 8 avril 2009

L'agence Ria Novosti annonce qu'un quatrième sous-marin de ce projet devrait être mis sur cale en 2009. http://www.rian.ru/defense_safety/20090408/167546059.html

 

Informations du 5 juillet 2009

Le Yuriy Dolgoruki a fait sa première sortie à la mer le 19 juin 2009. Sur les photos disponibles, on note sans équivoque la présence de 16 tubes lance-missiles balistiques.

 

Informations du 6 octobre 2009

Comme annoncé ci-dessus, il semble maintenant très probable que le 4ème sous-marin du projet, qui devrait être baptisé Svyatitel Nikolaï (Saint-Nicolas), pourrait être mis sur cale pour le 70ème anniversaire du chantier SEVMASH en décembre 2009. Les dernières informations indiquent que la cible prévue est de 5 sous-marins de ce projet pour 2015.

 

Informations du 15 décembre 2009

Les difficultés récurrentes des lancements de mise au point du missile 3M30 Bulava RSM-56 entraînent de multiples interrogations et commentaires. Selon certains, le programme serait gelé, pour d'autres toujours en cours. En tout état de cause, la mise sur cale du 4 ème Borey, le Svyatitel Nikolaï (Saint-Nicolas), annoncée en mars 2009, puis pour le 22 décembre 2009, à l'occasion du 70 ème anniversaire du chantier SEVMASH, est retardée au début de l'année 2010, même si des blocs de coque ont commencé à être construits.

Si le missile Bulava venait à être abandonné, les sous-marins construits devraient soit attendre la mise au point d'un nouveau missile, soit être profondément modifiés pour accueillir le missile SINEVA équipant les projets 667BDRM. Ce qui ne sera pas sans conséquence sur la survie de la composante maritime de la dissuasion nucléaire russe.

 

Information du 27 décembre 2009

Le chantier SEVMASH annonce le gel de la construction de la série. Source: http://www.barentsobserver.com/sevmash-confirms-freeze-of-borei-class-construction.4667382-116320.html  

 

Information du 3 mars 2010

Le Svyatitel Nikolaï (Saint-Nicolas), 4ème unité de la série, devrait être construit selon une version modernisée du projet, dénommée 955U. Ce qui fera tout de même 3 versions différentes pour 4 unités construites, et ne devrait pas améliorer le soutien logistique de la flotte sous-marine russe.

 

Information du 24 février 2011

Le plan de développement de la marine pour la période 2011 - 2020 prévoit la construction de 8 sous-marins de ce projet. Source : http://arms-tass.su/?page=article&aid=93156&cid=25

 

Information du 30 mai 2011

Il se confirme que le Yuriy DOLGORUKI aurait récupéré des éléments d'un projet 971 AKULA non achevé, le K-337 KUGUAR. Le second, l'Aleksandr NEVSKIY, aurait récupéré des éléments du K-333 RYS du projet 971 AKULA non achevé lui aussi. Le troisième, le Vladimir Monomakh a récupéré des éléments d'un projet 971,  le K-480 BARS alias AK-Bars, projet 971 désarmé en 1998 et rayé de la liste navale en 2002. Le quatrième de la série, le Svyatitel Nikolaï, devrait être construit sous la référence de projet 955U, alias sous-projet 09554. (voir information du 3 mars 2010). Il apparaît aujourd'hui que les différences devraient être très importantes: plus de double coque sur la partie avant (héritée des projets 971!), nouvelle forme de l'avant pour le réserver au sonar Irtish-Amfora, report des tubes lance-torpilles en arrière comme sur les autres sous-marins nucléaires de la 4 ème génération , modification du compartiment missiles, nouvelle propulsion, emport de 20 missiles balistiques, déplacement des barres de plongée avant sur le kiosque ... [Information tirée de plusieurs forum de discussion russes]

 

Information du 14 novembre 2011   La construction de la seconde unité est donnée pour avoir atteint 23 milliards de roubles Source: http://ria.ru/defense_safety/20111116/489935452.html
Le prix unitaire des deux premières unités est de 23 milliards de rouble, soit environ 590 M€ (conditions de change du 6 mars 2012).

Le Yuriy Dolgorukiy est appelé à rester en flotte du Nord, les Nevskiy et Monomakh en flotte du Pacifique

Dernière mise à jour 8 février 2017

© Soumarsov 2008 / 2017

Cherchez avec freefind
[Home][Sous-marins][Après 1992][SNLE][Projet 955]