Actif    Inactif     Actif   

 

Nom russe: LADA (Лада)

Code OTAN : ?

Classification soviétique Sous-marin Diesel (ДПЛ) [DPL]

Classification OTAN: SSK

Copyright inconnu

 

Ce projet présente de nombreuses innovations importantes, lorsqu'on le compare à ses prédécesseurs russes et soviétiques. Simple coque (en fait une coque et demi, au moins sur l'arrière!), réserve de flottabilité faible, barres de plongée avant sur le kiosque, ligne d'arbre et moteur de propulsion électrique uniques ... en constituent les éléments les plus notables. Il n'est pas non plus impossible qu'il soit équipé de périscopes non traversants.

 

L'apport d'une propulsion anaérobie a été annoncé, mais n'a jamais été installée.

 

Il reste néanmoins que ce projet, ainsi que sa version export, l'AMUR 1650 (ou projet 677E), ne semble pas rencontrer un grand succès. Bien qu'annoncée à plusieurs occasions, annonces reprises par de nombreux sites et ouvrages dits de "référence", je n'ai trouvé nulle part d'indication officielle de l'admission au service actif du premier sous-marin du projet 677, le Sankt-Petersburg. Une dépêche de l'agence LENTA du 13 janvier 2009 confirme qu'il aurait dû il aurait dû être admis au service actif en 2006, mais qu'il est toujours en essai. Il n'a d'ailleurs été admis au service qu'au titre de sous-marins d'essai. Il devrait l'être d'ici la fin 2016.

 

Les deux premiers de la série , les Kronstadt et Sebastopol, ne sont d'ailleurs annoncés que pour 2019, alors que le premier des deux devait l'être en 2010. La cible annoncée en 2010 était de 8 sous-marins pour la flotte russe, dont 6 à construire entre 2007 (sic!) et 2015. [voir l'onglet Evolutions]

 

Selon l'usage russe de numérotation des projets, on pourrait donc avoir:

- un sous-projet 06770 pour le Sankt-Petersburg

- un sous-projet 06771 pour les Kronstadt, Sebastopol et suivants [677M ou 677D, selon les sources], avec un MEP  différent de celui du B-585 Sankt Petersburg, d'un nouveau système de contrôle de plate-forme ainsi que d'un nouveau système de navigation

 

La version export 677E ne semble pas recueillir plus de suffrages, puisque la première unité, mise sur cale en même temps que le Sankt-Petersburg, a vu sa construction arrêtée, aucun des clients traditionnels des Kilo ne s'y étant intéressé, lui préférant le projet 636M beaucoup plus éprouvé. Ce que même la marine russe a fait en 2010 pour l'équipement de sa flotte de mer Noire.

 

Mon opinion est que ce projet est diablement complexe, et que l'intégration des divers éléments n'est pas encore une réussite, sinon leur mise au point. Par contre, je ne serai pas étonné de voir apparaître certains équipements prévus pour les projets 677 sur les projets 636.3 de la marine russe.

 

PS: la coque épaisse et inachevée du S-100 (?), seule unité du projet 677E (alias Amur 1650), a été sortie de la cale de montage à St Petersburg et déposée (abandonnée?) sur un quai en juin 2012. Elle en a été enlevée en mai 2016.

Dernière mise à jour: 5 mai 2016

© Soumarsov 2008 / 2016

Cherchez avec freefind
[Home][Sous-marins][Après 1992][SSK][Projet 677]