Cherchez avec freefind

 

                      Actif        Inactif         Inactif      

 

Variante 08772 ?

Nom russe: PALTUS (ПАЛТУС) [Flétan]

Code OTAN : Improved KILO

Classification soviétique sous-marin Diesel (ДПЛ) [DPL]

Classification OTAN: SSK

Photo de I. Kurganov, tirée du site

http://www.submarines.narod.ru/Substory/Fotos/5_877_471_f02vi.html

B-471 Magnitogorsk

 

L'exploitation des premières unités du projet 877 ont montré que le sous-marin présentait des qualités intéressantes. Néanmoins, avec quelques perfectionnements, une deuxième série pouvait se montrer plus performante. Le bureau d'ingénierie Rubin reçoit ainsi pour mission de concevoir à partir du projet initial un nouveau sous-marin, selon les axes de développement suivants:

 - discrétion acoustique

- réserve de flottabilité

- tenue à la mer

- nouvelles technologies: nouvelles torpilles, meilleure suite électro-acoustique, automatisation de la gestion de plate-forme, habitabilité...

Le sous-marin conserve les mêmes missions que son prédécesseur. D'architecture identique (double coque, six tranches), il présente un profil plus hydrodynamique. Il est rallongé de 1,2 m par l'adjonction de deux couples, l'arrière est modifié, avec un aileron tronqué qui s'arrête au niveau de la flottaison et intègre entre autres les feux de navigation arrière. Le revêtement anéchoïque externe est de meilleure tenue. La réserve de flottabilité est telle que malgré le noyage d'une tranche et des caisses de ballasts adjacentes, il arrive à rester à flot.   

La puissance des Diesel générateurs d'un nouveau type est accrue, leurs circuits d'alimentation optimisés (pompes plus discrètes...), ce qui permet en parallèle d'accroître la discrétion de l'ensemble. L'accroissement des caisses à combustible logées dans les ballasts permet de porter l'autonomie à 7500 N. Le moteur électrique de propulsion, un PG-165, est plus silencieux et plus puissant, tout comme le moteur de propulsion silencieuse. Ils sont portés respectivement à 5500 et 190 Cv. Le système de propulsion par deux moteurs pompes enchâssés en conservé. L'élément le plus notable est l'adoption d'une hélice à 7 pales en serpe, résultant de l'étude entreprise avec le projet 877LPMB.

Une nouvelle batterie permet soit de dépasser 20 noeuds en plongée, soit de parcourir plus de 400 N.

L'armement est inchangé. Le système de rechargement rapide des torpilles est amélioré, permettant un rechargement plus rapide des tubes. [Quelques documents font état de la capacité à lancer le missile Club-S, mais ils paraissent peu crédibles, mélangeant à la fois les données sur le projet 877M et la modification 08773 des projets 877EKM indiens. Une nouvelle en date du 19 novembre 2012 indique que les sous-marins des projets 877 devraient être équipés d'une version du missile anti-terre Kalibr (300 à 2500 km de portée, diamètre 533 mm), version déjà tirée par le K-329 Severodvinsk du projet 885  Yasen Graney. Ces sous-marins seront modifiés après la mise en service des trois projets 06363 en cours de construction. Les premiers concernés seront ceux de la 161ème brigade de sous-marins de flotte du Nord [B-177 Lipetsk, B-459 Vladikavkaz, B-471 Magnitogorsk]

Le système de combat tactique est du modèle LAMA-EKM, disposant d'un calculateur plus rapide MVU-110EM. Il assure la coordination de l'emploi des armes avec le MVU-119EM Murena, tout comme la fusion des données des divers senseurs acoustiques et radio-électroniques. La centrale de navigation est d'une nouvelle génération.

 

Au final, ce projet représente une synthèse améliorée des projets 877, 877EKM, 877V et 877LPMB. 30 systèmes sont modifiés par rapport à la version de base, pour obtenir, d'après la documentation ouverte, une indiscrétion acoustique réduite de moitié par rapport à celle du projet original.

 

Huit sous-marins sont construits entre 1988 et 1994, trois au chantier n°112 de Gorky, et 5 à Komsomolsk Na Amure. A ce jour, tous sont inscrits à la liste navale russe, le statut particulier des cinq servant en flotte du Pacifique restant très controversé (B-464 Ust-Kamchatsk, B-494 Ust-Bolcheretsk, B-187, B-190 Krasnokamensk et B-345 Mogocha). Les trois autres sont en flotte du Nord ( B-459 Vladikavkaz, B-471 Magnitogorsk, B-177 Lipetsk).

Une modernisation serait en cours, visant à les équiper d'un nouveau sonar (MGK-400V1), d'une centrale de navigation améliorée (Andoga-M), d'un nouveau système de combat tactique ... avec notamment la capacité à tirer le missile Kalibr-PL par la suite.

Le cycle d'IPER  / SR des sous-marins du projet 877 de la flotte du Nord  devrait s'achever en 2020. Des cinq figurant à l'inventaire de cette flotte, un a déjà subi cet entretien, le B-800 Kaluga. Le B-459 Vladikavkaz est revenu en service actif en 2015. Entre cette dernière année et 2017, les 3 autres, à savoir les B-808 Yaroslav (projet 877), B-471 Magnitogorsk (projet 877M) et B-177 Lipetsk (projet 877M) devraient subir cet entretien.  L'IPER des équivalents indiens (projet 877EKM) dure en général deux ans.

Dernière mise à jour: 5 mai 2016

© Soumarsov 2008 / 2017

[Home][Sous-marins][1945 - 1992][SSK][Projet 877M]