Cherchez avec freefind

 

                        Actif        Inactif         Inactif      

 

Nom russe LIRA (ЛИРА) [Lyre]

Code OTAN ALFA

Classification soviétique: sous-marin nucléaire lance-torpilles (ПЛАТ) [PLAT]

Classification OTAN SSN

Copyright inconnu

 

 

La finalité de ce projet consistait à mettre en ligne des sous-marins d'attaque de petite taille, très rapides et capables de plonger à des profondeurs jusque là jamais atteintes par des sous-marins opérationnels.

Ce projet faisait appel à plusieurs solutions techniques innovantes: coque épaisse en titane, réacteur avec fluide caloporteur à base de métal liquide, très forte automatisation, avec capacité de télécommander toutes les fonctions, réseau électrique en 400 Hz pour réduite la taille des équipements électriques, capsule de sauvetage ...

Le projet d'un sous-marin rapide proposé par le SKB-143 (vitesse 45 noeuds en plongée, immersion maximale de 500 m, tonnage de 1500 t, équipage limité à 15 h ..) est adopté le 23 juin 1960, après de vives discussions. Le projet l'emporte avec l'appui de l'amiral Gorshkov, du ministre de la construction navale Butom et du secrétaire du Comité Central. Sa grande vitesse devait lui permettre d'échapper aux torpilles adverses tout en lui permettant de trouver une meilleure position de lancement. Très manoeuvrant, il devait mener des missions de destruction des sous-marins adverses en effectuant des allers retours entre la zone d'action et sa base.

Dix variantes sont étudiées (réacteurs nucléaires de divers types, puissance de 30 à 60 000 Cv, tonnage de 1800 à 3600 t etc...).

Le 25 mai 1961, le Comité Central fixe les caractéristiques suivantes: tonnage de 1600 t en surface, vitesse de 43 à 45 noeuds, six tubes de 533 mm avec une réserve de 18 torpilles, équipage de 15 hommes, immersion maximale 400 m, réserve de flottabilité de 16%. Ce qui contraint au choix d'un réacteur à métal liquide, plus compact et moins lourd qu'un autre type.

Mais tout ceci devait se révéler tout à la fois trop en avance pour les capacités technologiques de l'époque, et très cher. Le fluide caloporteur devait toujours être conservé à haute température pour rester liquide, ce qui notamment impliquait à quai un soutien en énergie important, et réduisait les ports d'escale possibles.

Ce projet aurait dû apporter un avantage tactique important à la marine soviétique, mais  il s'est révélé une catastrophe technologique et un gouffre financier incroyable (105 millions de roubles l'unité, soit 7 fois plus qu'un projet 627 Kit November!)

  "Основное отличие АПЛ пр.705К от АПЛ пр.705 связано с установкой на лодках различных ППУ, что привело к различиям корпусных конструкций в районе 4-го отсека и системам автоматического управления работой оборудования и движением корабля. Архитектура корабля, общекорабельные системы и устройства аналогичны АПЛ пр.705. Водоизмещение АПЛ пр.705К было на 5 т меньше, длина прочного корпуса соответствовала длине АПЛ пр.705 (К-64), как и наибольшая длина.

По сравнению с серийными АПЛ пр.705, лодка пр.705К была на две шпации короче (на серийных лодках пр.705 в районе реакторного отсека были добавлены две шпации, что увеличило длину этих кораблей), так как блочная ППУ позволила несколько уменьшить длину корабля и его водоизмещение."

Dernière mise à jour: 19 juin 2013

©   Soumarsov 2008 / 2016

[Home][Sous-marins][1945 - 1992][SSN][Projet 705]