Actif                   

Nom russe: ?

Code OTAN IMPROVED KILO

Classification russe Sous-marin Diesel DPL (ДПЛ)

Classification OTAN SSK

Copyright inconnu

 

Ce projet de sous-marin constitue une synthèse des caractéristiques des projets 877EKM et des projets 877M. De ce dernier, il retenait notamment une plus grande longueur et son hélice à sept pales. Et du premier, tout le travail entrepris sur les derniers projets 877EKM destinés à la marine indienne en matière de réduction des bruits rayonnés. Puis une deuxième version intégrait le missile Klub-S, dénommée projet 636M. Le seul client au départ était la Chine populaire, pour un total de dix unités.

On aurait pu penser  que la série s'arrêterait là, constituant en quelque sorte le chant du cygne des Kilo. Mais l'échec du projet 677 qui n'en finit pas avec sa mise au point laborieuse a tué dans l'oeuf la variante Amur-1650 de ce projet. Et les clients potentiels se sont alors tournés vers le projet 636.

Quatre ans séparant la dernière unité construite pour la Chine de la première construite pour l'Algérie. Et même si l'architecture générale est identique, les matériels ont évolué au cours de cette période. La question ne se pose d'ailleurs pas pour les projets 06361 vietnamiens dont les quelques photos montrent l'adoption d'un revêtement anéchoïque du type de celui du projet 677. Et il y a fort à parier que les 06363 russes vont adopter une partie des matériels ayant fait leurs preuves sur le Sankt Petersburg (notamment les périscopes !).  

C'est la raison pour laquelle il convient de distinguer quatre grands groupes au sein de ce projet:

- le groupe chinois (alias 06360?), avec deux 636 et huit 636M [la seule différence entre les deux résidant dans la capacité à lancer le missile Club-S depuis les tubes lance-torpilles]

- le groupe vietnamien (06361) pour six unités

- le groupe algérien (06362?) pour deux unités

- le groupe russe (06363) pour six unités

Les données étant très différentes selon les versions, il convient de passer de l'une à l'autre en cliquant sur le cadre correspondant dans l'image ci-dessous. Par contre, quelques photos générales concernant l'ensemble de ce projet figurent dans l'onglet Photos.

La filiation de ces groupes figure sur le schéma ci-dessus

Cet extrait d'une plaquette du Bureau d'ingénierie Rubin montre bien les différences entre les 877EKM et les 636 / 636M

Le 636 est plus long, dispose d'un système propulsif amélioré, d'un nouveau sonar, d'un système de gestion de plate-forme et d'un système de combat tactique améliorés par rapport au 877EKM (parties orangées).

L'arête dorsale est tronquée, comme sur les projets 877M et 877V.

Le 636M peut mettre en oeuvre le missile Club-S. Il dispose par ailleurs d'une nouvelle batterie (parties en vert).

Au 2 janvier 2016, le planning connu des chantiers de l'Amirauté est le suivant

Source: http://dimmi-tomsk.livejournal.com/302301.html

En vert la préparation de la commande, en rouge l'exécution et la livraison. On note que les deux projets 677D Lada ne sont pas prévus avant fin 2017 et début 2019, que les deux algériens sont prévus pour fin 2017 et que deux unités du projet 06361 sont prévues pour 2019 pour un acheteur non mentionné

PS: les algériens sont en fait des projets 06362

Dernière mise à jour: 21 février 2013

© Soumarsov 2008 / 2017

Cherchez avec freefind
[Home][Sous-marins][Après 1992][SSK][Projet 636]