Cherchez avec freefind

 

            Actif           

Nom russe: ?

Code OTAN IMPROVED KILO

Classification russe Sous-marin Diesel DPL (ДПЛ)

Classification OTAN SSK

Copyright inconnu

 

La Chine Populaire était à l'époque le seul acheteur des sous-marins de ce projet. Il est d'ailleurs fort probable que pour quelques unités, ce pays se soit substitué à la Russie , en pleine déliquescence après la disparition de l'URSS. Ce sont ces commandes qui vont permettre aux principaux chantiers navals russes spécialisés de survivre pendant cette période de disette.

Le premier achat chinois date de 1996 pour deux unités du projet 636. Ces sous-marins sont construits entre juillet 1996 et septembre 1998 aux chantiers de l'Amirauté de St Petersburg.

Il est complété en 2002 par un contrat de construction de huit unités du projet 636M, construites entre 2002 et 2005 par trois chantiers (Amirauté pour 5, Sevmash pour 2 et Krasnoe Sormovo pour 1, ce dernier étant à l'origine un projet 877 [M?] pour la marine russe).  Le prix unitaire est d'environ 200M de US$, à comparer aux 300M de US$ demandés à l'Inde pour ses deux derniers projets 877EKM.

Les détails sur l'utilisation de ces sous-marins et leur éventuelle modernisation sont quasi-inexistants. Les seuls éléments que l'on trouve indiquent que la marine chinoise a rencontré quelques difficultés avec la propulsion (moteurs et batteries), sans que l'on puisse déterminer avec exactitude si ces aléas résultent d'une mauvaise qualité initiale ou d'une mise en oeuvre inadéquate. Il n'est pas impossible que les deux premiers aient été modernisés en projet 636M.

Les caractéristiques données dans l'onglet correspondant  sont celles de l'état d'origine.

 

La filiation de ces groupes figure sur le schéma ci-dessous

Dernière mise à jour: 21 février 2013

© Soumarsov 2008 / 2016

[Home][Sous-marins][Après 1992][SSK][Projet 06360]