Cherchez avec freefind

 

           Inactif    Inactif     Inactif    

 

Nom russe: PRIZ

Code OTAN: INDIA 11,2M

Classification soviétique: SGA (СГА)

Engin de plongée profonde autopropulsé (Самоходный Глубоководный Аппарат)

Classification OTAN: ?

Copyright inconnu

AS-34

 

Ce projet de sous-marin a connu une renommée inattendue lorsqu'en août 2005, l'un d'entre eux, l'AS-28, s'est retrouvé bloqué au fond à grande profondeur, au cours d'une opération de maintenance sur un réseau sous-marin de surveillance acoustique. On se souvient qu'il ne regagna la surface qu'après l'intervention d'un robot sous-marin britannique, le Skorpio-45.

L'idée du projet 1855 réside dans la réussite des précédents mini-sous-marins de sauvetage, comme les projets 1837 et 1839. L'ambition est alors grande de construire des appareils capables d'intervenir jusqu'à 1000 m de fond, surtout qu'avec la mise en service du K-278 Komsomolets (projet 685), les sous-marins vont pouvoir atteindre cette profondeur. Pour ce faire, et pour la première fois dans ce domaine, la marine soviétique lance au milieu des années 70 un concours mettant aux prises deux bureaux d'ingénierie.

Le premier, le SPMBM Malakhit, présente un appareil d'une quarantaine de tonnes ressemblant fortement au DSRV des États Unis, notamment avec une coque épaisse en trois sphères jointives.

Le second, le TsKB Lazurit, s'inspire des projets 1837 et 1839 qu'il a déjà conçus pour proposer un engin de forme et de structure sensiblement identiques: double coque, coque épaisse divisée en deux tranches...

Le projet de ce dernier est finalement retenu. La coque épaisse est réalisée en titane, pour parer aux problèmes de corrosion rencontrés sur les coques en acier des projets 1837, 1837K et 1839, dont certaines unités ont dû être réformées de ce fait. L'appareil présente une masse de 55 t, et il doit pouvoir être emporté par des sous-marins comme par des bâtiments de surface des projets 05360, 05361, 05370 et 141. Tous les équipements sont bien entendu des variantes modernisées des équipements déjà installés sur les projets 1837 et 1839.

Quatre unités sont construites par le chantier Krasnoe Sormovo entre 1985 et 1990, la première unité étant mise en service en 1986.

Après l'accident de l'AS-28 piégé au fond par un filin engageant son hélice de propulsion, la marine russe a décidé de moderniser les sous-marins de ce projet en commençant par l'AS-28, modification qui porte le nom de projet 18551. La modification la plus visible repose dans l'installation de nouveaux bras manipulateurs télé-opérés et placés sur l'avant du submersible. Les autres équipements ont été remplacés par des variantes plus modernes.

A l'heure actuelle trois unités ont été ainsi modernisées. Le premier, l'AS-28, l'a été chez Krasnoe Sormovo entre 2006 et 2008. Il est aujourd'hui basé sur le Grigoriy Kuzmin (projet 05360) en flotte du Pacifique.

Les modernisations suivantes ont été confiées au chantier Kanonerskiy de St Petersburg. L'AS-26 a été le premier remis à la flotte de Baltique en 2011, après des travaux qui ont coûtés 284 millions de roubles. Le porteur est le SS-750 du projet 141. L'AS-30 a suivi entre 2011 et 2014. Basé à Primorye (Pacifique), sa modernisation a été réglée par un contrat du 28 septembre 2011 d'un montant de 339,7 millions de roubles. Le porteur, le Sayany (projet 05360), a été modernisé par un contrat de 257,3 millions de roubles accordé à Lazurit le 30 mai 2011. Les essais de remise en service ont eu lieu en juin 2014 en mer du Japon. Mais le Sayany étant arrivé en mer Noire, il n'est pas impossible que l'AS-30 soit transféré à bord du Kommuna, qui serait ainsi son nouveau porteur.

Un contrat de 438.3 millions de rouble a été conclu avec le chantier Kanonerskiy le 21 février 2015 pour la modernisation de l'AS-34, la livraison devant avoir lieu en novembre 2016. Un autre contrat a été signé avec le chantier le 9 avril de la même année pour un montant de 357,2 millions de roubles.  Un autre contrat de 120 millions de roubles avec Lazurit pour la modernisation du Georgiy Titov (projet 05360), le navire porteur, à Murmansk au SRZ-35. La modification est cette fois plus profonde, avec l'installation d'un sonar Struktura SVN-750 et la capacité du porteur de porter secours au submersible jusqu'à 720 m de fond en lui fournissant de l'air. Il est aussi équipé d'un compresseur d'oxygène SKKS-200M1. Ce qui lui permettra de mettre en ouvre tant les projets 18851 que les projets 1827 plus modernes.

La modification la plus visible repose dans l'installation de nouveaux bras manipulateurs télé-opérés et placés sur l'avant du submersible. Les autres équipements ont été remplacés par des variantes plus modernes.

A l'heure actuelle trois unités ont été ainsi modernisées. Le premier, l'AS-28, l'a été chez Krasnoe Sormovo entre 2006 et 2008. Il est aujourd'hui basé sur le Grigoriy Kuzmin (projet 05360) en flotte du Pacifique.

Les modernisations suivantes ont été confiées au chantier Kanonerskiy de St Petersburg. L'AS-26 a été le premier remis à la flotte de Baltique en 2011, après des travaux qui ont coûtés 284 millions de roubles. Le porteur est le SS-750 du projet 141. L'AS-30 a suivi entre 2011 et 2014. Basé à Primorye (Pacifique), sa modernisation a été réglée par un contrat du 28 septembre 2011 d'un montant de 339,7 millions de roubles. Le porteur, le Sayany (projet 05360), a été modernisé par un contrat de 257,3 millions de roubles accordé à Lazurit le 30 mai 2011. Les essais de remise en service ont eu lieu en juin 2014 en mer du Japon. Mais le Sayany étant arrivé en mer Noire, il n'est pas impossible que l'AS-30 soit transféré à bord du Kommuna, qui serait ainsi son nouveau porteur.

Un contrat de 438.3 millions de rouble a été conclu avec le chantier Kanonerskiy le 21 février 2015 pour la modernisation de l'AS-34, la livraison devant avoir lieu en novembre 2016. Un autre contrat a été signé avec le chantier le 9 avril de la même année pour un montant de 357,2 millions de roubles.  Un autre contrat de 120 millions de roubles avec Lazurit pour la modernisation du Georgiy Titov (projet 05360), le navire porteur, à Murmansk au SRZ-35. La modification est cette fois plus profonde, avec l'installation d'un sonar Struktura SVN-750 et la capacité du porteur de porter secours au submersible jusqu'à 720 m de fond en lui fournissant de l'air. Il est aussi équipé d'un compresseur d'oxygène SKKS-200M1. Ce qui lui permettra de mettre en oeuvre tant les projets 18851 que les projets 1827 plus modernes.

L'AS-34 est remis en service le 1er mars 2017.

Les caractéristiques de la version modernisée sont données en parallèle de celles de la version originelle.

Dernière mise à jour 1er mars 2017

© Soumarsov 2008 / 2017

[Home][Sous-marins][Après 1992][Autres sous-marins][Mini-sous-marins][Projet 18551]